Directeur Interrégional Midi-Méditerranée (H/F) :

Etablissement public placé sous la tutelle conjointe des ministères chargés de la culture et de la recherche

Poste


Directeur Interrégional Midi-Méditerranée (F/H)

Avec plus de 2.000 collaborateurs et chercheurs, cet Etablissement public est placé sous la double tutelle du ministère de la Culture et de la Communication et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et travaille en partenariat avec les aménageurs privés et publics : soit près de 2 000 chantiers par an, en France métropolitaine et dans les départements d'outre-mer. Les missions de l'institut s'étendent à l'exploitation scientifique des résultats et à la diffusion de la connaissance scientifique. L'organisation repose sur un siège parisien et huit directions interrégionales.

La Direction interrégionale Midi-Méditerranée constitue un échelon de gestion déconcentrée de l'activité de l'institut. Elle mobilise environ 300 agents permanents
Le directeur interrégional est assisté par quatre adjoints scientifiques et techniques, qui ont pour mission de coordonner sur des territoires donnés, la conception, la préparation et la mise en œuvre des projets d'opérations. Ils participent à l'exploitation, la mise en valeur et la diffusion des résultats auprès de la communauté scientifique et du grand public

Le directeur interrégional est responsable de la conduite des actions au niveau de l'interrégion Midi-Méditerranée (Midi-Pyrénées, Languedoc Roussillon, Provence-Alpes-Côte d'Azur, Corse)

Ses principales missions sont de :
" Gérer et coordonner les ressources humaines et moyens scientifiques, techniques et financiers
" Animer une équipe de direction
" Impulser, animer et contrôler l'activité la direction interrégionale,
" Veiller à la qualité et au suivi de la programmation et de la planification, à l'optimisation des moyens, à la bonne utilisation des outils mis à disposition et à la définition des moyens humains et matériels affectés aux opérations.
" Piloter la stratégie commerciale et préparer et suivre le budget de l'interrégion et en contrôler l'exécution
" Piloter, en appui à ses adjoints, les réponses aux appels d'offres et intervenir, en tant que de besoin, en soutien aux DAST, dans le cadre de la négociation avec les aménageurs
" Animer et veiller à la qualité du dialogue social au niveau interrégional, et présider à ce titre le comité technique spécial
" Veiller, en qualité de président du CHSCT spécial et de chef de service, au respect des règles d'hygiène et de sécurité et à la réglementation relative à l'environnement
" Organiser le reporting interne à la direction interrégionale et à destination des services et directions du siège, et superviser la remontée des informations
" Effectuer en interne les arbitrages en matière d'allocations des moyens financiers, matériels et humains, en veillant à la mutualisation des agents opérationnels à l'échelle de l'interrégion et porter ces éléments, le cas échéant, à l'arbitrage de la direction générale en lien avec les directions du siège concernant les demandes d'arbitrage national
" Contribuer, en tant que membre du comité de direction générale, au développement et à la stratégie de l'établissement (contrat d'objectif et de performance, projet d'établissement) ;
" Favoriser l'exploitation scientifique des résultats et développer les actions de valorisation et de communication, accompagner les projets culturels dans l'interrégion, en lien avec la direction du développement culturel et de la communication et la direction scientifique et technique
" Assurer la représentation de l'Institut dans l'interrégion et veiller au développement des relations avec les partenaires privés-publics, réaliser une veille économique et sociale en ce qui concerne les aménageurs et leurs projets.


Profil


Formation supérieure - Permis B -

Forte expérience dans une fonction de management et de gestion publique, notamment dans des fonctions de responsable de service déconcentré d'établissement public, ou encore de direction au sein d'une collectivité territoriale.

Une connaissance de l'archéologie préventive et des questions générales d'urbanisme et d'aménagement est un atout appréciable.

Connaissance des règles de la gestion publique - Connaissance du statut / fonctionnement des établissements publics - Connaissance en droit administratif - Connaissance des règles relatives au dialogue sociale dans la fonction publique - Connaissance des métiers de terrain (travaux, exploitation…) - Conduite de négociation (services de l'Etat et aménageurs) - Capacité à élaborer et développer une stratégie.